Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Ma fiction ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Divers -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:35 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

  • Prologue


    Drumphill, petite bourgade au centre de l'Illinois. L'été, le soleil illumine les toits de chaque maison, l'hiver, la neige les recouvrent de son drap blanc. les habitants sont pour la plupart originaires de cette contrée et sont attaché à leur petit coin de paradis. Peuplé d'une centaine d'habitants, cette ville rayonne par sa beauté et sa convivialité, les touristes sont accueillis avec enthousiasme.
    Ma famille vit ici depuis des générations. Mon père est particulièrement attaché à la flore entourant Drumphill, une magnifique forêt abritant des animaux et plantes d'une grande diversité. Même si, la popularité de notre ville provient surtout du manoir des Montgomery...
    Cet étrange manoir datant de la Renaissance a fait l'objet de plusieurs investigations, en effet, durant la seconde guerre mondiale, il semblerait que plusieurs recherche sur un certain virus auraient été mises au point par des scientifiques allemands, mais cela reste encore un mystère.

    Ce jour la, c'etait un samedi comme les autres... Je me reveilla de bonne heure, afin de pouvoir profiter pleinement de cette journée hivernale. Comme à mon habitude, je m'empressa de sortir afin de retrouver mes amis devant la mairie de Drumphill. Johnathan et Anthony, " John et Tony " pour les potes, m'attendaient devant les escaliers de granits du bâtiment municipal. La ville semblait calme comme à son accoutumé. C'était un grand jour, le jour où nous allions nous même tenter de percer les mystères du Manoir des Montgomery.

    Après s'être préparé depuis des semaines à notre excursion au sein de la demeure, nous en connaissions brièvement le plan. Accompagné de la peur et du désir de connaissance, nous nous élancions dans l'aventure...

_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:35 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:36 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 1 : L'histoire


Dans notre contrée, chacun y va de sa petite histoire à propos de cette demeure... La plus connue reste celle qui a fait la gloire de Drumphill, la légende du docteur allemand : Heinrich Ralf.

"Lorsque l'Amérique entra dans le conflit 39-45, les allemands ne pouvaient plus continuer leurs recherches sur l'expérience humaine au sein de l'Europe sans risquer de se faire démasquer. Ils se sont donc installés à Drumphill, en territoire ennemi. Le seul endroit où les opposants ne penseraient pas chercher. Le docteur Heinrich aurait donc continuer ses expériences au sein du manoir Montgomery.

Cette histoire raconte qu'il aurait tenté de régénérer les tissus humain , cela aurait permis aux soldats d'être rétablit de leur blessures instantanément sur le champs de bataille.

A la fin de la guerre, le manoir fut le théâtre d'une scène époustouflante, une explosion se serait faite retentir. Une dizaine d'habitants décidèrent d'entrer dans l'étrange habitat afin de comprendre d'où provenait cette explosion ...On aurait plus entendu parler d'eux ni du fameux docteur..."

Cela fait déjà des années que cette histoire se colporte comme une trainée de poudre au sein des Etats-Unis.

Tony, John et moi même, voulons absolument analyser les lieux, malheureusement, ils sont interdits au public. Mais nous nous sommes préparé à toutes éventualités.

Nous arrivons enfin devant le bâtiment lugubre ...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:36 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

  • Chapitre 2 : La manoir



    Le bâtiment Montgomery se trouvait en haut de cette petite colline qui surplombe Drumphill, il était énorme vu d'aussi près. La façade du bâtiment était complètement délabré, comme si l'explosion était survenu dans la semaine. Les fenêtres étaient brisées, la porte d'entrée était défoncée et on s'attendait à ce que tout s'écroule d'un moment à l'autre. Un grillage encerclait l'endroit affichant des panneau " Interdit au public, juridiction nationale " tout les dix mètres . Le silence était pesant dans les environs. Mais nous devions entrer...

    Selon le plan, il suffisait simplement de couper une partie du grillage pour pouvoir entrer. Tony sorti une pince coupante de son sac et coupa à l'endroit le moins visible, c'est à dire, derrière l'enceinte. Le grillage coupé, nous étions dans l'immense jardin de la propriété, arboré d'une flore impressionnante. Mais nous étions pas là pour admiré les plantes, notre but était à l'intérieur de la demeure.

    En traversant le jardin, nous pouvions apercevoir de nombreux objets appartenant à une autre époque, comme si ce jardin n'avait pas été visité depuis des lustres, pourtant il était bien entretenu. Arrivé devant la porte arrière du bâtiment, ils nous suffisaient simplement de la pousser pour pénétrer dans l'enceinte.

    La salle où nous nous trouvions était étrangement neuve. Les murs n'étaient pas fissurés par le temps, des meubles en bois étaient bien disposés dans la salle. Une douce musique retentissait au loin dans l'enceinte. Cette maison serait habitée ? ...

_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:37 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 3 : La découverte



Mon coeur battait la chamade, je voyais bien dans le regards de mes deux comparses qu'ils ressentaient exactement la même chose. quand soudain Tony commença a chuchoter :

- " On fait quoi Dean ? " dit-il.
- " Il faut qu'on y aille, on doit découvrir ce qui s'est passé ici les gars "
- " C'est pas risqué ? " répond aussitôt John.
- " Je suis prêt a prendre le risque "

La musique s'arrêta, comme notre discussion d'ailleurs. Le calme s'était installé. Aucun bruit, nous devons avancer silencieusement...

Il faut aller dans la prochaine salle, nous ouvrons donc la porte sans faire le moindre bruit, cette salle était immense, une énorme table à manger se trouvait au centre de la pièce, il n'y avait rien dessus, d'énormes lustres pendaient partout sur le plafond, des sculptures jonchaient les murs et ... un homme.

Il était au centre de la pièce, sur une chaise, et nous dévisageait. Il devait avoir une cinquantaine d'années, des cheveux et une barbe poivre et sel, un visage rongé par la vieillesse. Il se leva et esquissa un sourire, puis lança :

- " Bienvenue dans mon humble demeure jeunes mortels "
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:37 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 4 : La séparation


L'étrange personnage se dirigea vers nous, le bruit de ses pas retentissait comme une alarme criant " Cours, bordel mais cours". Mais nous restâmes figé, on contemplait cet homme se déplacer vers nous sans bouger le petit doigt. Quand tout à coup, mes paupières devinrent lourdes, je mis un genoux à terre et regarda mes camarades tombés à côté de moi. Que se passe-t-il ? Je mis une main au sol et jeta un dernier coup d' oeil à l'étrange personne, je ne vis que son horrible sourire noirâtre me fixer avec envie ...

A mon réveil, je ne senti qu'une sensation horrible m'envahir, je souffrais le martyr. Après avoir fait abstraction de cette douleur, j'ouvris les yeux et fût aussitôt aveuglé par une forte source de lumière. Mes yeux habitués, je distinguais des lampes incrustés aux murs ainsi qu'une chaise au milieu de la pièce. Mais ce qui mit mon estomac à rude épreuve, fût les innombrables tâches de sang qui maculaient cette salle. Des gens avaient déjà du me précéder, mais que leur est -il arrivé ? Je me retourna et me retrouva face à face avec une énorme porte en métal. Celle-ci était fermée bien entendu. Soudain, un cri se fit entendre d'une pièce a proximité de la mienne :

- " AU SECOURS !!! "
- " JOHN, C'est moi, Dean! Tu vas bien ? " disais-je.
- " DEAN, oui je vais bien, mais je me sens pas bien, je suis dans une salle horrible, il y a du sang partout! " répondit-il.
- " Pareil pour moi, tu n'es pas avec Tony ? " demandais-je.
- " je vous entend les mecs, je suis dans une salle similaire à la votre , c'est la merde." répondit Tony

Soudain, une voix se fit entendre ...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:38 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 5 : Le tunnel sans fin



La voix appartenait à un homme, sûrement ce satané vieillard.

- " Que recherchez vous ? "
- " Nous voulons savoir ce qui s'est passé ici il y a des années ! " répondis-je.
- " Que voulez vous savoir exactement ? " demanda la voix.
- " Simplement d'où venait l'explosion ! " dit Tony.
- " Explosion ? Il n'y a jamais eu d'explosion ici... " répondit la voix.
- " Que s'est-il passé alors ? " répondit John.
- " Si vous voulez découvrir la vérité, rendez vous à la sortie ... "


La porte de ma "cellule" s'ouvrit avec fracas et laissait place à un couloir illuminé par plusieurs torches fixées aux murs. Mes amis avaient également la possibilité de sortir, nous devons nous retrouver au plus vite. C'est avec hâte que je parcouru ce couloir, plus les mètres avançaient, plus le couloir semblait interminable. J'amplifiais ma vitesse pour en finir au plus vite de ce maudit tunnel. Ma respiration faiblissait, je devais faire une pause et reprendre mon souffle. Assis contre un des murs, mes pensées palpitaient au fond de mon crâne.
' Que se passe-t-il bordel? Allons nous mourir ? J'espère que Tony et John s'en sortent de leur côté... '

Quand soudain, un hurlement retentissait dans les méandres du couloir puis s'estompa rapidement. Ce n'était pas mes amis... D'où venait-il ? Je repris mon courage à deux mains , et repris ma course sans fin. Après plusieurs minutes, une ombre fit son apparition quelques mètres devant moi. Je marqua un temps d'arrêt pour analyser cette ombre et ne pas tomber dans un autre piège tordu. Elle ne bougeait pas, elle restait figée, comme si elle m'attendait. En m'approchant, elle se mit a courir dans la direction opposée à la mienne puis emprunta un chemin sur la droite. arrivée à l'embranchement, trois directions se dessinaient devant moi.

- " Putain, mais je fais quoi maintenant ? On ne va jamais se retrouver dans ce complexe ! " criais-je .
- " Que tu crois " répondit une voix derrière moi.
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:38 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 6 : La poursuite



La voix me fit trembler des pieds à la tête. Je me retourna vivement et Tony me fit un sourire. Quel soulagement de le voir en bonne santé.

- " Tu vas bien Dean ? " me demanda-t-il.
- " Oui, plutôt bien! Je me doutais que c'était toi qui courait devant moi ! " disais-je.
- " Hein? Mais je marche depuis une bonne quinzaine de minutes, je suis épuisé mec ... " répondit Tony.
- " C'était peut être John..."
- " Il est parti dans quelle direction ? " me demanda-t-il.
- " Il est passé par ce chemin. " en lui montrant le tunnel de droite.

A présent je n'étais plus seul, je me sentais rassuré avec Tony à mes côtés. Je priais pour que rien ne soit arrivé à John. Tony ne disait pas un mot, il regardait simplement devant lui, déterminé, comme à son habitude. Il marchait à une allure déconcertante, je le suivais difficilement.Tout à coup, il se mit à crier :

- " JOHN, c'est nous !!! "

L'ombre était réapparue devant nous , cette fois-ci, elle avança doucement devant nous. Sa démarche semblait fébrile, elle boitait en s'appuyant sur le mur. une torche éclaira son visage . Du sang, voilà ce qu'il y avait sur cette figure, les yeux étaient clos et la bouche était grande ouverte comme si chaque respiration était la dernière ... A travers ce faciès ensanglanté, je reconnu une personne qui m'était familière.

- " Merde, JOHN ! Que s'est-il passé putain ? " hurlais-je.
- " Je... je suis tombé sur un ... " dit-il doucement.

La discussion fût coupée par un hurlement glauque et violent. Il provenait de pas très loin.

- " Courrez! Courrez! Laissez moi! " ordonna John.
- " Mais que ...? Non, on ne t'abandonne pas! " cria Tony
- " Jamais nous ne te laisserons ici mec. " disais-je.

Tony et moi même, portant John sur nos épaules, retournèrent en arrière. Il fallait trouver une issue le plus rapidement possible, le bruit de pas de notre poursuivant se rapprochait dangereusement.

- " Une porte ! ouvre la Dean ! " demanda Tony à bout de souffle.

Aussitôt la porte ouverte, Tony déposa John contre le mur et ferma la porte. je contemplais la pièce d'un air stupéfait. En effet, des chaises d'enfants, des jouets jonchaient la surface, un petit lit se trouvait dans un coin envahi de peluches et des dessins arpentaient les cloisons. Mais ce n'était pas le moment d'admirer. La porte s'ouvrit violemment envoyant Tony s'abattre sur le mur opposé.
Elle allait entrer...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:39 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 8 : Le mystère des salles



- " On devait le faire Dean, il est en sécurité maintenant. on doit juste se dépêcher à trouver de quoi apaiser ses blessures. " expliqua Tony.
- " Je le sais bien, mais je me sens mal de le laisser seul dans cette merde ... "

Tony marquait notre chemin en rayant les murs avec la pince coupante, pour pouvoir retrouver John sans se perdre.
On avançait dans le labyrinthe sans vraiment savoir où nous allions... Une lumière apparut au bout d'un des couloirs.

Une salle énorme s'ouvrait devant nos yeux, illuminée par de grandes fenêtres, on se sentait revivre. Derrière les fenêtres, des barreaux, impossible de s'échapper. On pouvait voir la verdure à travers les carreaux, des arbres à perte de vue. Etions nous encore dans le manoir ? Pas le temps d'y réfléchir... Soudain, notre oeil fût attiré au fond de la salle.
Un grand tableau noir affichait des symboles grossièrement dessinés.

- " C'est quoi ces trucs bizarres là ? " demanda Tony.
- " Ces inscriptions semblent indiquer quelques choses,mais quoi ? "

Le tableau noir : http://hapshack.com/images/imagefic.

- " On reviendra avec John plus tard... " dit Tony.

Un interrupteur était placé sur le bureau en face du tableau, on avait beau appuyer dessus, rien ne se passait. Tony me demanda de fouiller partout à la recherche de la moindre chose pouvant aider John. J'ouvris un des tiroirs du bureau et trouva des bulletins scolaires ainsi qu'un tas de copies corrigées, heureusement que j'ai pris allemand en première langue pendant mes études. On est dans une salle de classe, une classe de Médecine en regardant plus précisément les copies. Des schémas montrant l'anatomie humaine, une description du cerveau et une liste des effets secondaires apportés par le "115" . Le "115", c'est quoi ce truc ? Jamais entendu parler de ça. Un éclat de joie se fit entendre, Tony avait trouvé une trousse à pharmacie dans une des armoires longeant le mur de droite. Sans hésiter une seule seconde, nous nous mettions à courir dans la direction où nous avions laissé John. Après quelques minutes de marche, nous arrivions enfin devant la porte.

- " Putain il s'est passé quoi là ? " S'étonna Tony.

En effet, la porte était totalement sortie de ses gonds, la chambre était complètement démolie, pas de trace de John ...
Tony frappa partout dans la salle en jetant des jurons envers lui même. Nous ne pouvions pas prévoir cet évènement. Où est donc passé John ? Un soldat nazi serait revenu ?

Tony fouilla la pièce à la recherche d'indice, tandis que je regardais fixement l'endroit où se trouvait John, une larme coula le long de ma joue. Je fût interrompu par Tony.

- " C'est quoi cet interrupteur ? " demanda Tony en montrant le dessous du lit.

Une lumière rouge éclairait le sol, le même genre de bouton que dans la salle de classe.

- " On essaie encore d'appuyer dessus ? " proposa Tony.
- " Appuies, on verra bien ... "

Il l'enclencha et un bruit sourd se mit à envahir la pièce ...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:39 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 9 : La mort


C'était un son strident, il nous assourdissait. Soudain une voix remplaçait le boucan insupportable. C'était la même voix que la première fois.

- " Voilà le premier interrupteur les enfants, il en reste deux, celui-ci alimente en électricité les tunnels ." dit l'homme.

Puis le son s'interrompit... Laissant place au silence pesant de la pièce . Tony regarda le tunnel et me fit signe, une nouvelle source de lumière éclairait le couloir, des néons. Avec ce tout nouvel éclairage, on distinguait plus précisément l'environnement qui nous entourait. Les murs des couloirs étaient tachés de crasse, de légères taches de sang se trouvaient au sol, et surtout, on pouvait dorénavant voir au loin.

- " On doit chercher John, allons faire un tour dans la salle de classe, on jettera un petit coup d'oeil au passage. " expliqua Tony.
- " Oui, on va voir ce que celui-ci fera." disais-je.

Avec les couloirs éclairés, on retrouvait son chemin beaucoup plus facilement à présent. L'espace de quelques minutes, nous revoilà dans la salle de cours. Le tableau avait changé, un des symboles était barré.
Le tableau : http://hapshack.com/images/imagefic2.

Qui avait pu modifier le tableau ? Nous n'étions pas seuls.
Tony activa l'interrupteur, et la voix refit son apparition.

- " Deuxième interrupteur activé, dernier opérationnel. "

Le tableau se retourna deux fois et les symboles étaient modifiés.Malheureusement, pas de bonus pour tout comme l'était l'électricité.

Le tableau : http://hapshack.com/images/imagefic3.

C'est quoi ce bordel?

- " J'ai compris !!! " s'esclaffa Tony.
- " De quoi ? " répondis-je , l'air ahuri.
- " Regarde! Le premier symbole représente une tétine, la chambre de gamin, le deuxième est une coiffe de diplômé, c'est la salle de classe. Maintenant il faut trouver la salle du troisième symbole, et l'interrupteur devrait s'y trouver. " expliqua-t-il.

Nous devions donc chercher une salle pouvant être représenté par un crane... Je n'aimais pas ça du tout . Nous nous relancions donc dans le dédale de couloirs, à la recherche d'une nouvelle salle.

Cela faisait un petit bout de temps que nous arpentions le tunnel sans le moindre signe de John ni de cette salle. Quand soudain, une idée me vint.

- " Attends Tony, et si le symbole correspondait à la toute première salle ? Celle pleine de sang avec la chaise ? " demandais-je.
- " On va voir ça de suite, il y en a un là bas ! " répondit-il.

Arrivé dans la salle, l'odeur était toujours omniprésente ,on pouvait apercevoir l'interrupteur sous la chaise centrale, il était illuminé. je m'approchais afin de l'activer quand un bruit de pas se fit entendre dans notre dos ...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:40 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 10 : 4 semaines plus tôt



Je me levais de bonne heure ce matin là, comme à mon habitude d'ailleurs. Je pris mon petit déjeuner en compagnie de mon père. Ensuite, je fila dans ma chambre me préparer pour le lycée, je ne pouvais m'empêcher d'admirer dehors. Des flocons de neige dansaient dans l'air, redécorant entièrement le paysage de son drap blanc. LE premier jour de l'hiver où la poudreuse montrait le bout de son nez, c'était magnifique. Je pris le chemin de l'école qui se trouvait à cinq cent mètres de chez moi, je devais rejoindre John devant chez lui. On se connaissait depuis notre enfance, c'était mon voisin et mon meilleur ami, il m'attendait devant sa maison tout les matins . Sa chevelure brune était recouverte de neige, il frottait son pied sur le sol en sifflotant. Arrivés en face de l'enceinte scolaire, Tony, Sam et Matt nous attendaient devant le portail. Ces trois comparses étaient amis depuis leur enfance également, nous les avions rencontrés au collège. Tony était la brute de la bande, il ne laissait transparaître aucune émotion, un vrai coeur de pierre. Il avait les cheveux bruns et la peau métissé. Matt quand à lui, était le plus extravagant, il était habillé comme personne, changeant de vêtement comme d'humeur, un jour, tout de rouge vêtu, le lendemain, tout en vert. Ce matin là, le bleu lui allait à ravir malgré le regard ahuri des autres lycéens. La dernière personne de la bande, Sam, était la seule fille du groupe, sa chevelure brune recouvrait son dos, son visage était fin et angélique, sa petite taille était compensé par sa beauté. Dès le premier jour, je tombais amoureux d'elle, son visage m'avait rendu complètement fou, je ne jurais que par elle. Elle n'habitait pas Drumphill, son père l'amenait en voiture au lycée tout les matins.

Habituellement, l'histoire-géo m'envoyait dans un sommeil perpétuel, mais cette fois-ci, on parlait du mystère du manoir. Toutes les hypothèses aussi improbables que possibles sortaient de la bouche des étudiants, toute la ville était captivée par cette légende. La sonnerie retentit sonnant la fin du débat. Mes amis continuaient d'en parler à la sortie de la classe. Soudain Sam proposa :

- " Ca vous dit de sécher le cour et d'aller visiter le manoir ? Je sais que c'est interdit mais on pourra se faire notre propre idée sur la question non ?
- " Non mais t'es malade ? " répondis-je.
- " Moi je suis plutôt d'accord, marre d'entendre des histoires sans fondements, je veux voir par moi même " lança Matt.
- " Vous en pensez quoi vous ? " demanda Sam en regardant John et Tony.
- " Moi je peux pas désolé, j'ai promis à mes parents de ne plus sécher les cours " répondit Tony.
- " Moi je dois absolument remonter ma moyenne en SVT donc ce sera sans moi " ajouta John.
- " Ok, ok. Matt on y va ensemble alors ? " demanda Sam.
- " Yes, par contre on ne reste pas trop longtemps, je dois rentrer chez moi pour midi." dit-il.
- " Pas de problème, on va juste jeter un oeil. Dean, on sera de retour cet après-midi " dit-elle avant de partir en faisant un salut de la main.

Tandis que le cour de SVT assommait moi et Tony, John prenait des notes continuellement. Je vis dans le regard de Tony du regret de ne pas être aller avec eux.

- " S'ils trouvent un truc sensas', je m'en voudrais de ne pas êter aller avec eux ... " chuchota-il.
- " On y retournera ensemble plus tard, ne t'inquiètes pas. " répondis-je.

A la fin de la journée, Sam et Matt n'étaient pas revenu au lycée. Ils avaient sûrement pris peur et rentrer chez eux.
Une semaine durant, on n'eut aucune nouvelle d'eux. La maison de Matt semblait inhabitée lorsque l'on passait devant, ses parents n'étaient jamais présent, souvent partis en voyage d'affaires. Quand à Sam, le bohneur de la voir arriver en voiture chaque matin était terminé, elle ne venait plus.
La première heure de cour était difficile, je pensais sans cesse à eux, des idées horribles trottaient dans ma tête. Soudain, le proviseur entra dans la classe :

- " Bonjour à tous, je viens vous faire part d'une terrible nouvelle. Matthew Franklin est porté disparu depuis plus de trois jours , si l'un d'entre vous possède une quelconque information, qu'il vienne m'en faire part dans mon bureau. "

- " Monsieur! Et Sam Millow? Elle n'est pas venue en classe depuis une semaine! Vous avez de ses nouvelles ? " demandais-je.

- " Son père a appelé il y a trois jours, elle est prise par une forte fièvre... " répondit-il en quittant la salle.

Elle était juste malade, dieu merci. Je ne pouvais pas permettre qu'il lui soit arriver quoi que ce soit. Mais Matt, que lui est-il arrivé bordel...?

Subitement, Tony entreprit d'aller visiter le manoir, il était persuadé qu'il s'était produit un évènement bizarre.

- " Disparition de Matt, Sam qui tombe malade, il s'est passé quelque chose là bas ".
- " Je veux bien aller là bas, mais il faut nous préparer avant tout. " répondit John.
- " On doit absolument entrer dans la demeure pour découvrir ce qui s'y trame. " disais-je.

Puis le jour J arriva.

Nous ne pouvions imaginer que cette excursion allait nous emmener dans la plus horrible des histoires...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:40 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 11 : Nous ne sommes pas seuls


Je vis Tony s'effondrer sur le sol, un coup me frappa le haut du crane me faisant tomber à terre également. Ma vision se brouillait, je ne pouvais ressentir que le sol poussiéreux sur mon visage avant de m'évanouir... A mon réveil, j'étais assis sur la chaise au centre de la pièce, les mains liées sur le dos du siège. En regardant devant moi, Tony avait les pieds et mains attachés sur le sol, il était encore endormi. J'entendais une personne marcher derrière moi... Instinctivement, j'essayais de me débattre de tout mon être, mais rien ne voulait céder.

- " Parles ! " ordonna la voix.
- " Hein ? Mais vous me voulez quoi bordel, laissez partir mon pote! " hurlais-je.
- " Je vous laisserais partir, mais je dois d'abord m'assurer d'une chose " répondit-il.

Un coup violent heurta mon dos, rarement il m'est arrivé de hurler de douleur à ce point. Les yeux clos, les dents serrées et les poing fermés, j'essayais de contenir au maximum la souffrance qui m'envahissait. Mon cri avait réveillé Tony, il regardait la personne qui me torturait avec effroi. Subitement, il se mit a crier :

- " Putain Matt tu fous quoi là !!! "

Matt? J'étais heureux de le savoir en vie, même s'il m'infligeait une souffrance sans égale. Je ne pouvais m'empêcher de voir Tony flinguer du regard son ami, notre ami...

- " Matt? Tu m'entends ? Que fais tu ? " demanda Tony avec difficultés.
- " Je vérifie simplement que vous n'allez pas devenir comme ces merdes! Ils ne ressentent aucune douleur! " expliqua Matt.
- " Laisses Dean tranquille ou je te jure que je te casse la gueule enfoiré ! " hurla Tony.
- " J'en ai fini avec lui, je sais qu'il n'est pas un zombie. Mais je me dois de faire la même chose sur toi. " dit-il en me détachant.

Le dernier lien tombait à peine que je me levais avec dextérité, me retournant pour placer mon avant bras sur la gorge de Matt et en le bloquant violemment contre le mur. Son visage avait changé, la poussière maculait sa peau, du sang coagulé se mêlait à ses cheveux. Il portait les mêmes vêtements que le jour de sa visite ici, avec plus de crasses et de taches.
- " Putain! Mais arrêtes, c'est nous, tes amis ! " braillais-je.
- " Mais vous comprenez pas ? Les zombies qui se baladent ici, ils étaient comme nous avant d'être transformés ! " expliqua-t-il.
- " Transformer ? Comment ça ? "
- " Comment, je ne le sais pas. Par quoi, ça je le sais, libères moi Dean, et je t'expliques! " répondit-il.
Je desserrais un peu l'emprise, il n'essayait même pas de se débattre. Je retira mon bras pour le laisser reprendre son souffle.
Tandis que je retirais les liens retenant Tony, Matt nous racontait son histoire :

- " Pour commencer, je me suis rendu avec Sam au manoir, on examinait la bâtisse quand une douce musique se fit entendre. Sam et moi étions comme paralysés. Mais l'envie de connaissance l'a emporter sur la raison. A l'origine, nous ne devions pas entrer dans le bâtiment, mais je voulais absolument savoir qui pouvait bien habité ici sans que personne ne le sache. Nous avons donc contourné la bâtisse pour prendre un autre angle de vue... Puis..."
- " Non mais attends, Sam t'as accompagné ? " disais-je en le coupant dans son élan.
- " Oui, c'est même elle qui ouvrait la marche. Donc, je disais. On se trouvait sur le côté du manoir, cachés dans les buissons quand un coup percuta ma tête, au moment où j'étais allongé par terre je voyais Sam partir en courant poursuivi par un homme... Après ça , je me suis retrouvé au fond de ce caniveau de merde. il y avait deux autres personnes avec moi : Will et Jessica. Je ne les connaissais pas, ils étaient frère et soeur. En cherchant une sortie dans ce labyrinthe, nous nous sommes heurtés à un zombie... Will le frappait de toute ses forces mais la bête ne bronchait pas. " s'arrêta Matt en reprenant son souffle.
- " Il nous a dit de fuir pendant qu'il s'occupait de cette merde, mais je ne pouvais le laisser seul face à cette créature. Je la frappais dans le dos tandis qu'elle tenait le frère de Jess. Mes coups ne servaient à rien, le zombie bouffait la gorge de Will, j'entendais Jess courir à toute allure dans les couloirs tandis que j'essayais d'extirper la tête du zombie du corps de Will. Mais il était trop tard... Un gaz commençait à envahir le couloir éreintant mes poumons. J'ai dû fuir de toute mes forces, j'ai traîné dans ces tunnels pendant plusieurs jours sans revoir Jessica, mais Will... Je suis repassé plusieurs fois dans le couloir et le corps de Will n'était plus là. A l'heure actuelle, je suppose qu'il est devenu comme eux, errant dans les couloirs à la recherche de nourriture... Ensuite, je vous ai aperçu chercher un certain interrupteur, par prudence, j'ai préféré vous attaché...Mais ce gaz... Je suis presque certain que tout provient de ça... " s'arrêta-t-il.

- " Mais pourquoi tu ne voulais pas qu'on appuie sur ce bouton ? " répondis-je.
- " Si ce bouton annonce la sortie, j'aimerais retrouver Jess avant.. En espérant qu'elle n'a pas finie comme Will... " expliqua-t-il.
- " Ok, on doit trouver John également... " dit Tony.
- " John? Il est venu avec vous ? Merde, alors on a deux bonnes raisons d'y retourné... " clama Matt.
- " Nous avons visités trois salles pour le moment, celle-ci, la chambre de gamine et la salle de classe... Où peuvent-ils être ? " demanda Tony.

- " Il y a une autre salle, elle était plongée dans l'ombre la plus totale la dernière fois où je suis passé devant... Elle se trouve à proximité de la salle de classe. Espérons que l'électricité nous a éclaircie tout çà ... " précisa Matt.


Oui, espérons ....
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:41 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 12 : Le laboratoire



On déambulait dans les couloirs à la recherche de la dite pièce. Le labyrinthe semblait calme, pas la moindre de trace de qui que ce soit dans les environs, ils devaient forcément se trouver là bas. Quelques minutes après être passé devant la salle de classe, Matt marqua un temps d'arrêt.

- " La salle se trouve juste après ce virage à droite... " expliqua-t-il.

On se devait d'agir avec prudence. Tony jeta un coup d'oeil avant de bifurquer sur la droite, nous faisant signe qu'il n'y avait aucun danger, en effet, la porte était fermée. Matt et Tony se plaquèrent de part et d'autres de la porte, me montrant la porte, que j'ouvris avec prudence. La salle était bien éclairée, en son centre se trouvait une table d'opération tachée de sang. Le plafond était envahi par des câbles électriques et autres lumières, des croquis scientifiques tapissaient les murs. Deux escaliers se trouvaient à l'opposé de la pièce, se réunissant pour créer une mezzanine. en dessous de celle-ci, un miroir faisait office de mur, je pouvais apercevoir mon visage rongé par la poussière et le sang de l'allemand, j'étais méconnaissable.
Tandis que Tony et Matt fouillaient la pièce, mon visage disparaissait peu à peu du miroir. Ce n'était pas un miroir mais une vitre sans teint, je ne pouvait pas encore voir derrière, ça se dissipait très lentement. Subitement, une main ensanglantée frappa la vitre, encore et encore, mais je ne pouvait distingué ce qui se passait derrière. Le miroir devenu vitre, Tony et Matt s'approchèrent de moi, regardant béat le spectacle horrible qui apparaissait devant nous.

John se trouvait seul dans cette salle, il nous regardait en pleurant... Un de ses bras ne bougeait plus, il boitait avec difficulté, il frappait la vitre de toutes ses forces laissant des traces de sang partout. Tony tentait de briser la séparation avec tout ce qu'il trouvait, chaise, barre en métal, et autres débris provenant de la salle, mais rien ne cédait. Nous ne pouvions que regarder John derrière cette vitre, seul et apeuré. Soudainement, un rire éclata dans la salle, il provenait d'au dessus. En reculant, on pouvait apercevoir l'homme sur la mezzanine, il nous fixait du regard en souriant. C'était le même homme que nous avions croisé avant de se retrouver ici. La porte derrière lui était grande ouvert laissant apparaître une forêt très dense, la sortie !

- " Alors mes enfants, vous vouliez connaître le secret de mon manoir? Alors en voilà un petit aperçu " lança-t-il avant de disparaître derrière la porte.

Tony monta les escaliers aussi vite qu'il pouvait pour poursuivre l'étrange personnage, mais la porte métallique était indestructible. Après s'être regroupé devant la vitre, nous faisions comprendre à John qu'on allait tout mettre en oeuvre pour le sortir de là. Brusquement, un gaz pénétrait sa pièce, il se répandait très vite... Tony , Matt et moi même frappâmes sur la vitre une nouvelle fois dans l'espoir de la faire céder, en vain. On pouvait voir du sang sortir par tout les orifices de sa tête, il se mit à vomir la même substance puis tomba net ...

- " Putain de merde !!!!! Sortez le de là espèce de raclure !!! " hurlait Matt.
- " Merde... John... Putain!!! " criait Tony.
- " C'est pas possible..C'est pas possible... " pleurais-je glacé d'effroi.

Une flaque de sang se dessinait sous le corps inanimé de mon ami. Il était mort... Mort...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:41 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 13 : La sortie



Tony cassait tout ce qui passait devant lui dans la pièce, Matt restait figé devant la vitre comme un pantin et moi, je ne pouvais m'empêcher de pleurer... Le gaz se dissipait, mais sûrement pas l'idée que mon meilleur ami soit décédé devant mes yeux dans d'atroces circonstances. Je ne pouvais retirer de ma tête toutes les fois où il m'avait apporté son aide, que ce soit au lycée comme dans ma vie quotidienne. Cette fois ci, c'était à mon tour, mais je n'ai rien pu faire, à part le regarder s'éteindre.

Quelques minutes plus tard, Tony s'était calmé et me réconfortais tandis que Matt tournait en rond en marmonnant :

- " On doit se barrer d'ici au plus vite, je ne veux pas être le prochain sur la liste ! "
- " Tu as raison Matt, on doit se bouger et vite! Je vengerais John quoi qu'il m'en coûte... " répondit Tony en me relevant.
- " Qu'allons nous faire ? " demandais-je.
- " Jess n'es plus dans ces putains de couloirs, on doit aller activer le dernier interrupteur et sortir de là. " expliqua Matt.


Je plaquai ma main contre la cloison vitrée, et jurai de tuer cet homme au nom de John. Tony et Matt me regardèrent avec compassion avant de s'engouffrer une fois de plus dans ce maudit labyrinthe , je m'empressai de suivre le pas. Sur le chemin menant à la première salle, aucun d'entre nous n'engagea de discussion. Arrivé devant l'interrupteur, Matt rompit le silence avant d'appuyer dessus :

- " En espérant que ceci annonce notre sortie... "

Un bruit sourd et continu se fit entendre dans les couloirs, en nous retournant, nous ne pouvions que rester glacé d'effroi. Les murs bougeaient sur le sol changeant totalement la morphologie du couloir dans un bruissement sonore des plus horrible. Une fois cette danse murale terminée, une ligne droite de plusieurs centaines de mètres se dessinait devant nous. En avançant dans le tunnel, on passa devant la salle de classe ainsi que celle de gamine, les salles aussi avaient bougées. L'énorme labyrinthe ne faisait plus qu'un seul et unique couloir à présent, il ne faisait aucun doute que la porte du fond contenait le laboratoire où John nous avait quitté. Avant d'entrer, une sensation étrange parcourait l'ensemble de mon échine, je haïssais cette salle du plus profond de mon être. Tony entra en premier suivi de Matt, il restèrent sur place et regardèrent le moindre détail les entourant. En effet, la vitre était brisée, une trainé de sang parcourait la pièce jusqu'au sommet des escaliers.

- " John, ils ont emportés John putain! " hurlais-je.

Le corps de John ne se trouvait plus sur le sol, quelqu'un était venu le récupérer, mais pourquoi ?

- " La porte !!! " suivit Matt en la désignant du doigt.

La porte était grande ouverte, laissant apparaître une fois de plus la forêt dense baignant dans la nuit. Arrivés en haut des marches, les bois nous faisaient face.

- " Enfin la sortie ! " positiva Matt.
- " Je ne sais pas où on est mais on doit retrouver Jess et le corps de John ! " ajoutais-je.
- " Les traces de sang s'arrêtent là les mecs. " répondit Tony en montrant le pas de la porte.
- " John a été emmené dans la forêt ! Mais pourquoi ? " demandais-je.

Subitement, un craquement se fit entendre à travers le feuillage, une lumière s'approchait derrière l'épaisse forêt laissant apparaître l'horrible créature...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:41 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 14 : Le jardin


Le sol brûlait sous les pattes de cette bête, elle était embrasée de la queue à la tête... Des griffes acérés comme des lames, des crocs enflammant nos peurs elles mêmes et des yeux blancs perçant l'obscurité. Elle se dressait sur quatre pattes comme un chien, un chien de l'enfer. Nous n'allions pas sortir sans combattre.

Sans hésiter, nous retournâmes dans le laboratoire en quatrième vitesse pour tenter d'échapper à la créature. nous avions à peine descendu l'escalier qu'elle sauta au centre de la salle grognant de colère. Tony et Matt attrapèrent des morceaux de chaise cassée tandis que me procurais un carreau de la vitre. Nous étions de part et d'autre de la bête, mais elle ne fixait que moi. Le chien se lança sur moi à toute allure, je me mis à courir pour éviter ses coups mais il était rapide, très rapide...

- " Les mecs!! Shootez moi cette merde !!! " hurlais-je.
- " Je m'en occupe Dean ! " répondit Tony en courant sur la bête.

En courant, je ne pus éviter les débris de chaise et tombai sur le sol. La bête sauta sur moi les griffes en avant.
C'était fini, je fermai les yeux et priai que tout ceci ne soit qu'un mauvais rêve...

Soudain, plus un bruit, le grognement s'était tu et laissait place au silence. Une fois les yeux ouverts, je corps du chien gisait entre mes jambes. Un morceau de bois planté dans le dos et mon bout de verre dans le crane. On avait réussi, contre toute attente, on obtenait la victoire.

Tony m'aida à me relever puis nous nous élancions dans la forêt. Derrière nous, la porte se refermait et nous laissait seuls en plein bois, dans une nuit sombre. Il y avait des arbres partout, Matt me demanda s'il on se trouvait en dehors de Drumphill, dans l'immense forêt. Mon père m'y avait souvent amené et je ne reconnaissais rien du tout, aucun de ses arbres ne faisaient partie de la flore de la ville. Nous étions à un tout autre endroit , mais où ...?
En traversant la forêt à la recherche de la lisière, on trouvais des objets datant d'une autre période de l'histoire.

- " Mais oui !!! " m'exclamais-je.
- " Hein? Qu'es ce qui t'arrive? " demanda Tony .
- " Nous sommes dans le jardin du manoir! Rappelles toi, nous avions déjà vu ces objets à notre venue. " répondis-je.
- " Oui! Je me rappelle, mais qu'es ce qui s'est passé ? Pourquoi tout est devenu aussi dense ? " demanda Tony.

Aucun de nous ne pouvait l'expliquer, mais la seule chose qui était dans nos têtes était d'atteindre le manoir au plus vite, les autres devaient s'y trouver...Après plusieurs minutes de marche, nous avions atteint l'édifice,la lumière provenant des fenêtre annihilait l'obscurité de la forêt. La douce musique déjà entendu auparavant avait refait apparition, et on entendait des cris.

- " C'est Jess ! " marmonna Matt.
- " Ok, si Jess est là, John doit s'y trouver également... "

La porte par laquelle nous étions entré la première fois était encore grande ouverte, n'attendant que notre passage.

- " Allez, on y va les gars, le mec ne doit pas nous attendre, il doit penser qu'on a crevé dans ces tunnels... " expliqua Tony.
- " Allons-y! " répondis-je.

Mon coeur battait fortement dans ma poitrine, je ne pouvais imaginer ce que ce taré était en train de faire à la fameuse Jess. C'est avec la peur au ventre qu'on s'engouffrait une fois de plus dans l'étrange demeure...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:42 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 15 : Horrible impression


A notre entrée, les cris de Jessica s'étaient estompés laissant place à la douce et inquiétante musique. Cette fois-ci, on ne devait pas tomber bêtement dans le moindre piège. En entrant dans l'immense salle à manger,mon regard se porta immédiatement sur la chaise où nous avions rencontré l'homme pour la première fois, il ne s'y trouvait pas, ce fut un soulagement. Nous pouvions donc déambuler dans cette pièce sans la moindre crainte, après avoir fait le tour de la pièce, deux portes se trouvaient devant nos yeux. L'une nous emmenait à l'étage et l'autre dans une pièce annexe de la salle à manger. Tony préférait commencer par examiner les pièces du rez-de-chaussé, il ouvrit la porte et pénétra dans la salle, nous suivions le mouvement. Nous nous retrouvions dans un petit couloir délabré. Les parois étaient déchirée, des morceaux de tapisserie pendaient de ci de là, le sol craquait sous nos pas et des lampes tamisées nous éclairait. En parcourant ce couloir, des tableaux représentant toujours le vieil homme nous dévisageait étrangement, comme s'ils étaient habités. un nom apparaissait continuellement sous ces cadres " Heinrich Ralf " avec plusieurs dates différentes: 1942, 1958, 1961 et 2000. Le visage changeait très brièvement entre les tableaux, malgré l'écart considérable des dates. Cela ne m'inspirait rien qui vaille, Tony et Matt avancèrent tête baissée vers la porte suivante. Ils l'ouvrirent rapidement et Matt accourut au coeur de la pièce.

Une fille était attachée au centre de la pièce, un baillon sur la bouche. Des larmes accompagnées de maquillages dévalaient ses joues, Matt la libérait tandis qu'elle nous fixait, moi et Tony.

- " Qui êtes vous ? " demanda-t-elle une fois libérée.
- " Je suis Tony, et voici Dean, nous sommes des amis de Matt. " répondit Tony.
- " Il vaut mieux se hâter avant qu'ils ne reviennent. Je dois retrouver mon frère, il est vivant. " expliqua-t-elle.

Son visage... Elle me faisait penser à Sam, les même traits, les même cheveux et les même yeux, la ressemblance était hallucinante. Sans hésiter, elle fonçait dans le couloir précédent sans même faire attention à moi, nous la suivions au pas. Arrivés dans la salle à manger, une voix résonnait derrière la porte menant à l'étage, nous cous cachâmes derrière des statues. Deux personnes entrèrent dans la pièce, mais ils nous était impossible de les apercevoir sans se faire remarquer.

- " Je pense que nous avons terminé avec ce jeune homme ma chère. " dit la première voix que je reconnu aussitôt, le vieillard.
- " Oui papa hihihihi, il était drôle quand même, j'espère qu'il le restera hihihi " répondit une jeune fille.
- " pas trop d'amusement ma fille, on doit à présent préparer ta nouvelle copine pour le jeu. " expliqua le vieil homme avant d'ouvrir la porte du couloir.
- " Elle va bien s'amuser avec moi papa " termina la fille avant de fermer la porte derrière elle.

Après être sorti de nos cachettes, Tony ouvra la porte menant à l'étage et nous grimpions les marches afin de rechercher Will et le corps de Tony.

- " Le jeune homme ? J'espère que c'est pas Tony, j'imagine même pas ce qu'ils ont put lui faire... " dit Tony avant d'accéder à l'étage.
- " Cette voix... Je connais cette voix bordel... " marmonnais-je.
- " De quoi ? " me demanda Matt.
- " Non rien, trouvons Will au plus vite. " répondis-je.


Ca ne pouvait pas être elle... Que ferait Samantha dans cette endroit morbide...
_________________


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:00 (2017)    Sujet du message: Ma fiction

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Divers -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com