Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Ma fiction ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Divers -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:42 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 16 : Que le jeu commence



L'étage supérieur de la maison semblait énorme... Dans la première salle, six portes se dressaient devant nous, chacune d'elles arborait une couleur différente: Rouge, vert, bleu , jaune , rose , blanc et noir. La pièce en elle même était démunie de meubles, seules les portes et les parois nues nous faisaient face. Tony fit remarquer que des inscriptions ce trouvaient sur les portes :

- " Regardez ça ! Pourquoi des chiffres différents sur chaque portes ? " demanda-t-il en s'approchant des portes.
- " Je ne sais pas trop... 1,3,6,9,12,15... C'est quoi ce délire? " répondis-je.
- " Will doit se trouver derrière une de ses portes, en priant qu'il n'est pas subit le même sort que John..." rétorqua Matt.

La porte derrière nous se ferma et on pouvait découvrir sa couleur, toutes les couleurs la redorait avec le nombre 23 affiché au centre de la porte...

Subitement, une pierre tomba du plafond et se fracassa sur le sol. Instinctivement, nos yeux se levèrent et la peur s'engouffrait au fond de nos entrailles. Une horrible bête pénétrait la salle par le plafond, elle était nue avec une peau verdâtre, son visage n'avait rien d'humain. L'ensemble de son corps semblait désarticuler, ses quatre pattes lui permettait de ramper sur les parois sans difficulté. Arrivée au sol, elle se fixa devant nous et poussa un cri aigu faisant vibrer nos tympans, on allait se faire repérer...

- " Faut lui faire fermer sa gueule ! " hurla Tony à travers les hurlements de la bête.
- " Prends ça ! " répondis Matt en frappant la bête en plein crâne avec son pied.

La créature grimpa aux murs et rampa autour de la salle en continuant ses cris horribles. On devait la faire taire à tout prix... Trop tard, une voix se fit entendre dans la salle :

- " Tiens, tiens ,tiens. Revoilà mes chers amis! Vous avez donc réussi à sortir du labyrinthe... Intéressant. " commença le vieil homme.
- " Qu'es ce que tu as fait de Will et du corps de John enfoiré? " rétorqua Tony.
- " Will est déjà entré dans mon petit jeu, quand à votre petit John... Hahahaha " expliqua-t-il avant de s'esclaffer.
- " On va le retrouver où que tu l'emmènes fils de chien! " hurla Tony.
- " Pourquoi le chercher ? Alors qu'il est tout prêt de vous...Voir devant vous, hahahahaha !" expliqua-t-il en pouffant de rire.
- " Hein? Vous voulez dire que... " dit Matt avant d'être coupé par Jess.
- " Cette chose...C'est John ! Putain mais qu'es ce qui se passe là? " déclara-t-elle.

La créature cria une fois de plus avant de s'engouffrer dans la porte rouge portant le chiffre 1 qui s'ouvrit devant elle.

- " John! Bordel, nous devons le sauver de cette merde ! " hurlais-je en le suivant.
- " Putain, cours pas comme çà Dean! Suivons le ! " dit Matt.

- " Que le jeu commence hahahahahaha ! " hurla la voix du vieil homme avant que l'on disparaisse dans la première salle.
_________________


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:42 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:43 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 17 : La pièce clonée



La porte se ferma violemment après notre entrée. Le noir... On ne voyait plus rien, nos yeux ne s'habituaient pas à l'obscurité.

- " John! John tu es là ? " demandais-je.

Personne... Pas un bruit... Une odeur atroce mit mon estomac à rude épreuve, à entendre les gloussements de mes amis, il en était de même pour eux.

- " Putain c'est quoi cette odeur de merde ! " hurla Tony.
- " Sortez de la salle ! " ordonna Jess.
- " C'est fermé! Merde! " répondit aussitôt Matt.

Subitement, une lumière aveuglante venait éclaircir la pièce.

- " C'est quoi ce bordel !!? " demanda Tony à haute voix.
- " On à déjà vu cette salle non ? " répondis-je.
- " C'est la salle d'enfant des tunnels ! " s'exclama Matt.

En effet, on était dans la reproduction parfaite de la salle aperçue dans le labyrinthe, elle y ressemblait presque en tout point, en effet, John se trouvait sur le mur au dessus du fameux lit.

- " John! C'est moi! C'est Dean..." commençais_je.

Pour seule réponse, un cri aigu et assourdissant avant de s'engouffrer une fois de plus par une crevasse au plafond. Des bruits de pas ... Quelqu'un arrivait, et pas seul.

Cela venait du mur de droite, Jess et Matt collèrent leur oreilles pour mieux entendre.

- " Je sais pas ce qu'il se passe à côté, mais il y a du monde ! " expliqua Jess.
- " J'ai même l'impression que ça s'approche ! Mais j'en suis pas... "
- " Putain Matt ! " cria Jess effrayée.

Un bras avait traversé le mur attrapant Matt par la tête.

- " Tiens le coup Matt ! " ordonna Tony en essayant de défaire l'emprise.
- " Dean ! Trouve un truc pour dégager cette merde, ça a de la force bordel! " continua-t-il.

J'étais subjugué, figé, je ne pouvais rien faire d'autres que voir cette main décomposée s'agripper à mon ami.

' Bouges! Bouges! Mais bouges bordel de merde! ' pensais-je.
Matt souffrait, Tony tentait tout son possible, et Jess frappait la main de toute ses forces, et moi... rien.
Mon corps décida enfin de réagir, je me mis à fouiller la pièce de fond en comble pour trouver de quoi les aider. Des jouets, des dessins , des vêtements... Le coffre à jouet! Je le touchai à peine qu'il s'ouvrit seul accompagné d'une petite mélodie et d'une lumière.

- " Qu'es ce que ...? "
- " Prends le bordel ! " hurla Tony.

J'agrippai le pistolet de main ferme et fonçai vers le groupe...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:43 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 18 : La confrontation



Matt ne pouvait plus tenir... Je pointai le flingue sur le bras, fermai les yeux et appuyai sur la gâchette . Le recul de l'arme broya littéralement mes poignets en explosant le membre décomposé du zombie...

- " PUTAIN! " hurla Tony.
- " Merci Dean! " ajouta Matt en tombant par terre de tout son poids.
- " Je... J'ai réussi! " souriais-je.

Le mur vibrait, le zombie continuait de frapper sur le mur pour entrer.

- " Rien ne les arrête ou quoi ? " demanda Jess fébrilement.
- " Dean! Donnes moi ton magnum! Je vais lui éclater la face dès qu'il rentre! Je vais lui apprendre moi ! " ordonna Matt.
- " Ok, tiens mon vieux ! " répondis-je en tendant l'arme.

A peine avait-il prit le pistolet, que 3 bras traversaient le mur. Ce coup-ci ils allaient arriver à plusieurs, le mur se fragilisait.

- " Merde, il nous faut d'autres armes ! " dit Tony en s'approchant du coffre à jouet.

La lumière et la mélodie retentirent dans la pièce camouflant les cris horribles des morts vivants. Cette fois -ci, ce ne fût pas un pistolet qui en sortit, mais un énorme couteau avec une lame tranchante d'une taille impressionnante.

- " Ca fera l'affaire ! " dit Tony.
- " Je vais tenter également! " répondit Jess en s'approchant de la boite.

Tandis que Jess attendait patiemment son arme, Tony et Matt était face au mur, prêts à combattre. Le recul de l'arme avait rendu mes mains inutilisables, je souffrais le martyr, je n'étais pas fait pour ça!

- " C'est quoi cette merde ? " scanda Jess en regardant la chose sortir de la boite.

Un énorme ours en peluche s'élevait dans les airs accompagné de rires de gamine avant de tomber sur le sol, inerte. Jess ouvrit le coffre, mais rien, seulement des jouets...

- " Putain mais c'est quoi ça ? Le coffre est redevenu normal les gars! " dit elle.
- " Pas grave Jess, restez derrière nous! On va les contenir et on va bien réussir à les finir! " répondit Tony.

Jess et moi, placés derrière nos deux comparses, ne pouvions nous empêcher de nous regarder les yeux emplis de larmes tandis que le mur s'effondrait...On allait peut être y rester pour de bon.

La poussière était omniprésente dans la salle, on ne voyait pas les affreuses créatures arrivées, mais on les entendait clairement.
- " Prêt Matt ? On doit protéger Jess et Dean à tout prix! " hurla Tony avant que trois ombres fassent leurs apparitions à travers l'écran de poussière.
- " C'est parti mon vieux, c'est maintenant ou jamais! " répondit Matt.
Je pris Jess par la main, pour contenir ses pleurs, et les miens par la même occasion. Tony tenait fermement sa lame dans les mains et Matt s'apprêtait a tirer à tout moment.

Une des ombres s'approchait dangereusement de nous, Tony leva son couteau, et fonça directement dessus avant de disparaitre dans la poussière dans des hurlements affreux.
- " Prend ça dans la gueule enculé !!! " hurlait-il.
Les deux autres ombres s'étaient concentrées sur nous , elles approchaient de Matt, il tendit son arme dans leur direction et tira un coup de semonce faisant s'effondrer un des deux monstres.
Le deuxième continuait sa marche, sous la pression, Matt tirait encore et encore mais ratait sa cible. La bête sortait de la poussière... Elle ne ressemblait aucunement à celle aperçue dans les tunnels. C'était un garçon d'une vingtaine d'années, habillé communément à la plupart des jeunes de nos jours, son visage n'étais pas abîmé, on pouvait presque croire que ce n'était pas un zombie. C'est sans compter sur ses yeux blancs, sa bouche baignée par le sang et son envie irrésistible de venir croquer dans notre corps.

- " Tire Matt ! Vas-y, flingues lui la gueule! " criais-je.
- " Je ne peux pas faire ça!!! " répondit-il.
- " Will ? Will!!! Je suis content de te retrouver ! " hurlait Jess en courant vers lui.
- " NON, Jess! Ne fait pas ça! Ce n'est plus lui ! " ordonnais-je.

Trop tard, Will ne regardait qu'elle à présent. Elle s'approcha, mais rien ne se passa, il ne l'attaqua pas...
- " Qu'es ce que ? Pourquoi ? " disais-je.
- " J...E...S...S.... !!! " répondit Will à travers ses hurlements.
- " Will, je suis là, je vais te sauver à tout prix ! " dit-elle.

Il avait encore une conscience, il pouvait encore nous reconnaitre. Subitement une voix fit son apparition dans la salle.

- " C'est pas drôle... Je veux de l'action et que ça saigne ! Attaque ! Hihihihihi " ordonna la même voix qui accompagnait l'ours en peluche.

Jess fût projetée dans la pièce comme un sac de patate. Will se trouvait debout, la main levée... C'est lui qui avait fait ça!
- " Will, arrête... Je t'en prie mec, c'est moi, Matt ! " dit Matt.
- " Tire, on a pas le choix, il s'approche! Allez! " répondis-je.
- " Je peux pas mec ! " scanda Matt.

Une ombre apparaissait derrière Will, encore un autre... On est foutu, on doit trouver un moyen de se sortir de là, car je sais que maintenant qu'il est possible de sauver John de sa malédiction., il fallait tuer le maître qui les contrôlait, la petite fille.
Will se trouvait à un mètre devant nous, Matt lâcha l'arme et pleurait.
" Je ne peux pas ! Je ne peux pas ! "
On allait mourir ici, bêtement, par le frère de Jess. Les yeux fermés, plus rien ne pouvait nous sauver...
Un bruit intervint ...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:43 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 19 : L'unique moyen


J'ouvris les yeux tandis que Jessica continuait de me broyer les doigts, la tête de Will tomba à terre à ses pieds...

Son corps tombait laissant apparaître Tony... Il était couvert de sang, des pieds à la tête, il tenait sa lame dans la main droite et nous regardait les yeux grands ouverts... Il était méconnaissable.

- " Tony ? Tu m'entends ? Tu es blessé? " demandais-je.
- " TONY!!!! " hurla Jess en ouvrant les yeux.
- " Merde... Will... " répondit Matt.

Tony mit un genou à terre et lâcha son arme. Jess pleurait sur le corps de son frère... Je m'agenouillai à ses côtés et tentai de la relever.

- " Laissez-moi ! Je veux rester ici, je peux pas le laisser là ! " hurlait-elle.
- " Mais on doit partir Jess, et je ne permettrais pas qu'on te laisse ici ! " répliquais-je.
- " Mais je... Je ne peux... " dit-elle faiblement.
- " On va le venger, tôt ou tard, ces deux personnes vont nous le payer... " finissais-je.
Matt m'aida à la redresser, Tony n'avait toujours pas bouger, il chuchotait...

- " Je ne voulais pas, mais je n'avais pas le choix, je vous le jure... "
- " Je le sais Tony, tu nous a sauvé mec, lèves toi et on se bouge d'ici au plus vite ! " disais-je.

Une fois tous rassemblé, nous décidâmes de visiter l'autre côté du mur, il n'y avait pas grand chose mis à part quelques meubles de bois complètement éclatés, sûrement les zombies.

- " Manche une terminée ! " scanda la voix du vieil homme.

La porte d'entrée s'ouvrit, nous laissant une nouvelle fois dans la pièce avec les différentes salles. La porte verte s'ouvrit en grinçant, laissant apparaître un énorme balcon qui entourait l'étage de la maison. Jess se reposait contre la rambarde, les yeux dans le vide, Matt et
Tony faisaient le tour pour trouver une issue.

- " Ca va Jess ...? je suis navré pour ce qui s'est produit ..." commençais-je.
- " Tu n'y es pour rien Dean... C'est pas de ta faute, j'essaie de me persuader que c'était la seule solution pour le libérer de cette merde ..." répondit-elle.

Je ne pouvais lui expliquer mon hypothèse sur la petite fille qui les contrôle, même si je pouvais me planter complètement, je ne pouvais relancer sa tristesse...

- " PUTAIN C'EST QUOI CA ? " hurlaient Tony et Matt de l'autre côté de notre position.

Jess et moi courrions de toutes nos forces pour les atteindre au plus vite, on entendait Matt hurler et Tony lui demandant de tenir bon. Arrivés à leur emplacement, Tony avait le ventre collé à la rambarde , tenant Matt par l'avant bras. J'agrippai également Matt tandis qu'il hurlait :


- " Ils reviennent !!!!!!! "
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:43 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 20 : La course poursuite


Matt hurlait de toutes ses forces, nous suppliant de le remonter sur le balcon au plus vite. Tony l'agrippa par l'épaule et le hissa, ils se mirent tout les deux à courir, Jess et moi courrions après eux quand un cri strident vint briser mes oreilles.

En me retournant, d'affreuses créatures nous poursuivaient, elles n'avaient pas de bras, une mâchoire gigantesque leur faisait office de visage et de longues jambes leur permettaient de courir à une vitesse hallucinante. Je entendre leurs cris aigus se rapprocher dangereusement. Tony et Matt prenait de l'avance, délaissant Jess et moi même...

- " Dépêchez-vous! Ces bêtes n'attendent qu'une chose, nous faire tomber par dessus la rambarde ! " criait Tony.
- " C'est pas en courant autour du balcon qu'on va s'en sortir les gars ! " répondit Jess.

Instantanément, Tony marqua un temps d'arrêt, nous laissant passer devant lui, il se retourna et fit face aux bêtes.

- " Vous voulez nous pousser ? Faudra me passer sur le corps !!! " hurla-t-il.
- " TONY! Qu'es ce que tu fous !!? demanda Jess .

Les bêtes, au nombre de trois, se ruèrent sur lui à une vitesse impressionnante, leurs jambes étaient musclées, le haut de leur corps était nu, laissant place à d'horrible cicatrices et brûlures, comme si ces choses avaient été torturée. La première poussa Tony au sol d'un coup de tête, suivi par la deuxième qui le tenait au sol. La troisième continuait son éternelle course dans notre direction.

- " Allez-y, courrez ! " ordonnais-je.

Matt et Jess se remirent à courir, la bête fonçait tête baissée vers moi. Au moment de l'impact, j'étalai tout mon corps sur le sol me laissant glisser entre les jambes de la créature. Elle continuait de poursuivre les autres, j'avais réussi à passer, je devais aider Tony rapidement, avant qu'il y reste.

- " Dean ! Dégages, va secourir les autres bordel ! "

Tandis que la première créature tenait fermement Tony au sol, l'autre lui assenait des coups violent continuellement. Je ne pouvais pas le laisser dans cette merde, je me devais de le sauver, c'était mon tour cette fois-ci.

En courant dans sa position, la bête lâcha Tony et me regardait tandis que l'autre l'envoya contre la paroi de la maison, il ne bougeait plus. Elles couraient toutes les deux sur moi, je ne pouvais pas reculer... Je m'élançai dans leur direction en espérant reproduire ma glissade précédente. Arrivé à leur proximité, je m'allongeai sur le sol mais l'une des bête se mit a bondir et m'écrasa avec sa patte, me retenant au sol comme pour Tony, la deuxième martelait mon corps me faisant souffrir le martyr.
En regardant autour de moi, la machette de Tony se trouvait à ma portée, je tendis le bras et l'agrippai.
Le premier coup frappa la créature qui me tenait, elle recula en enlevant son emprise, la deuxième recula près de la rambarde. Je me relevai avec difficulté pour empaler celle qui n'était pas blessée mais les cris de mes amis se rapprochaient.

- " Dean ! On arrive ! " hurlaient-ils.

Ils venaient de faire le tour de l'édifice, toujours poursuivi par la première créature. La deuxième sprinta vers eux, je ne pus rien faire. Tony se relevait tant bien que mal de ses blessures, tandis que le monstre blessé rampait sur le sol.
Jess et Dean allait se faire avoir, que ce soit par devant ou par derrière. Je me mis à la poursuite de la bête, laissant Tony s'occuper de l'autre.

Jess tomba par terre, épuisée, Matt se tenait à ses côtés pour la protéger... Il fallait que j'arrive là-bas au plus vite, avant que l'un deux ne se fasse frapper. Arrivé à mi-distance, je vis la bête cogner Matt su le flanc le faisant valser quelques mètres plus loin, l'autre créature le frappa en vol en l'envoyant par dessus la rambarde. je ne pouvais m'empêcher de voir le corps de Matt tomber dans l'épaisse forêt entourant le manoir... Les bêtes se cognèrent prise dans leur élans et gisaient sur le sol, je leur infligeais un coup chacune, les laissant crever sur place. Je relevai Jess et la fit s'asseoir contre le mur, elle était en larmes. Tony nous rejoignait en boitant, les mains pleines de sang.

- " Je l'ai déchiré cette pourriture, elle se relèvera pas de sitôt! " commença-t-il.
- " Matt... je ... suis ... désolée ... " pleurait Jess.
- " Dean ! Où est Matt ? " demanda Tony.
- " On a rien put faire, il a été envoyé par dessus la rambarde, il nous a quitté ... " disais-je.
- " Merde! plus on avance dans ce putain de manoir, plus on perd d'amis ! " répondit-il en criant.

on entendit la porte s'ouvrir, on pouvait entrer une fois de plus dans l'affreuse maison, sans Matt ...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:44 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 21 : Souviens-toi


- " Pourquoi ...? Nous avons perdu Matt pour sauver John ..." expliqua Tony.
- " Nous ne faisons pas forcément cette merde pour le sauver, mais aussi pour arrêter toute cette machination ! " répondis-je.

Jess continuais de pleurer, Tony se mit à ses côtés et la réconforta. Elle était devenue très faible, elle tenait tout juste debout. Nous devions trouver de quoi nous ravitailler, où nous allions tous être affaibli rapidement.

- " Entrons dans la maison, nous devons finir au plus vite de parcourir ces salles ! En espérant que l'une d'entre elles contient de la nourriture... " disais-je.

Une fois dans la salle au porte multiple, La porte se fermait et la bleue s'ouvrait...

Sans entrer, on pouvait apercevoir des machines expérimentales, une table d'opération et autres ustensiles très anciens, mais pas la moindre trace de quoi que ce soit de dangereux ... Tony entra tandis que je tenais Jess, il nous fit signe de le suivre. Une fois à l'intérieur, la porte se ferma laissant apparaître le message " Remember " sur celle-ci.
Tout était propre et rangé, cela laissait paraître que ce laboratoire n'avait jamais servi. Une machine étrange trônait dans un coin de la salle, un signe nazi revêtait le dessus.

- " Putain, mais c'est quoi ce bordel ? " demanda Tony.
- " Tu penses comme moi ? J'ai l'impression que la légende Nazi se concrétise ... " répondais-je .
- " Le soldat nazi... La machine expérimentale ... Je pense que tu dois avoir raison ... " expliqua Jess fébrilement.

Subitement, les lumières se mirent à scintiller et la machine se mit en route, elle pompait toute l'énergie de la salle.
Nous nous retrouvions dans le noir, avec pour seul éclairage, la luminosité de l'appareil. Un socle brillait dans l'appareil, nous devions nous placer à l'intérieur.

- " Je vais pas là-dedans moi ! " hurla Jess.
- " Mais pourtant on dois le faire Jessica... C'est notre seule issue! " lui disais-je vivement.
- " Dean, rentre dedans pour s'assurer qu'il n'y a pas de danger! " demanda Tony.

Je m'exécutai, une fois placé dans la machine, une sensation étrange parcourait mon corps, comme si l'on m'étirait de part en part. Un flash m'aveugla, Jess et Tony criaient mais leurs cris se dissipait derrière les bruits sourds de la machine. Je fermais les yeux, je ne sentais plus aucunes parties de mon corps, je ne pouvais même plus réfléchir, j'étais comme emporté dans un tourbillon ...
Soudain, plus un bruit, la sensation disparaissait lentement ... J'ouvrai les yeux.

Ca ne pouvait être possible! Je me retrouvais dans la salle principale du manoir. Elle avait changée, la table à manger était recouverte de nourriture de toutes sortes, les sculptures avaient disparues, les lustres avaient laissés place à d'énormes torches enflammées.
- " Où suis-je ? "

Une voix fit son apparition devant moi.
- " Viens ma fille ... " disait l'homme.
- " Papa! Papa ! Es-ce que le général va venir aujourd'hui ? " demanda-t-elle.
- " Il ne va pas tarder, rejoins donc ton frère à l'étage ! " ordonnait-il.
- " D'accord papa " répondit-elle.

Ils ne me voyaient pas, j'étais juste devant eux, j'étais comme un fantôme.L'homme était le vieux rencontré dans le manoir et la petite fille devait atteindre les cinq ans, une longue chevelure brune et un joli visage innocent. Elle courût à l'étage tandis que l'homme s'assît, je me mit à la poursuite de la jeune fille. Une fois à l'étage, je me retrouvais dans la salle aux portes mais elles étaient toutes ouverte, excepté celle du labo. Elle entra dans la chambre, cette salle avait changé également, elle n'étais pas autant désordonnée que précédemment.

- " Grand frère! Tu es là ? "

Un jeune homme s'approcha d'elle.

- " Petite soeur , joues avec ton coffre à jouet ... Je n'ai pas envie de faire quoi que ce soit aujourd'hui ... " dit-il.
- " J'en ai marre de jouer avec ce qu'il contient, je me suis lassé de mes jouets ... " expliqua-t-elle.
- " Bon et bien , lis un livre ... " répondit-il.
- " OK! "

Elle se mit dans un coin de la chambre à lire un livre pour enfants tandis que le grand frère s'allongeait sur le lit, en fixant vaguement le plafond.
Subitement, on entendit l'homme hurler au rez-de-chaussé...
Je me mis à dévaler l'escalier...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:44 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 22 : La légende s'éclaircit


Arrivé au rez de chaussé, le vieux était allongé de tout son corps sur la table. Du sang inondait la nappe blanche, il respirait encore ...

- " Merci d'avoir créé ce gaz Docteur Ralf, vous avez été d'une grand aide pour notre pays ... " commença une voix au fond de la salle.

Mon regard se tourna dans cette direction. La voix appartenait à un jeune homme dans la trentaine d'années, portant des habits très distingués. Il nettoyait une lame à l'aide d'un mouchoir taché de sang.

- " Ce gaz apportera à nos soldats la force, le courage et la victoire... Ils ne ressentiront aucune douleur face à leurs adversaires. Vous nous êtes plus d'aucunes utilités Heinrich. " continua-t-il.
- " Espèce de ... " suffoqua le Docteur Ralf.
- " Notre armée reprendra sa domination en Europe ... " répondit le jeune homme.
- " Commandant ... Feirch ... Vous ... " souffla une dernière fois le docteur.

J'étais revenu dans le temps. Je me trouvais à l'époque de la seconde guerre mondiale !

- " A présent... Allons voir la jeune fille ... " dit le commandant.

Il se mit en marche vers l'étage, d'un pas pressé. Il monta les marches deux par deux, et ouvrit la porte de la chambre. Personne... Les enfants avaient quitté la salle, Feirch sortit de la salle en quatrième vitesse et ouvrit les autres portes une par une. Au moment où il se trouvait sur le balcon, les enfants sortirent de la dernière salle et accoururent à la salle inférieur, je me mis à les suivre.

- " Papa ! " hurlaient les jeunes enfants.
- " C'est le général ! " continua la petite fille.
- " Je sais ce qu'on doit faire, papa m'avait expliqué ce qu'il fallait faire si ce cas se présentait. Suis-moi! " expliqua le jeune homme.

Ils remontèrent prudemment l'escalier, le petit sortit une clé de sa poche et ouvrit la porte menant au laboratoire. Le laboratoire était exactement le même qu'à notre époque.

- " C'est toi qu'il convoite, entre dans la machine. Je vais t'envoyer à une tout autres époque. Prends ce livre, et exécute tout ce qu'il t'es inscrit. Petite soeur, rends moi fier de toi. " expliqua le jeune homme avant d'être coupé par le fracas de la porte.
Le général venait de faire irruption dans la pièce.

- " Que faites-vous ? Ne touche pas à cet interrupteur petit, tu risques de le regretter amèrement... " ordonnait-il.
- " N'oublie pas. Fais tout ce qui est inscrit dans ce bouquin... " dit le gamin en allumant la machine.

La lumière emplie la pièce accompagné d'un vacarme monstrueux.Les paroles du petit parvenait tout de même à mon oreille avant que sa soeur ne disparaisse.

- " Bonne chance Samantha ! "
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Fév - 18:44 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 23 : Et si tout avait un sens ?


La lumière tourbillonnait, le bruit était assourdissant... Je fermais les yeux face à l'aveuglement causé par la lumière.
La sensation d'étirement parcourait une fois de plus mon corps, je me sentais léger...
Je m'étala sur le sol, avec pour seule pensée, les derniers mots du gamin ...

- " Dean ? Ca va mon vieux ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? " demanda Tony.
- " Je ... je ... J'étais dans le passé ... " répondis-je.
- " Hein ? Tu délires mon vieux ... " ajouta Jess.
- " Non ... J'ai vu tellement de choses ... Laissez moi vous raconter... " disais-je.

Après quelques explications sur mon voyage temporel en oubliant volontairement de leur parler du dernier passage concernant Sam, ils me regardaient d'un air ahuris.

- " Je vous jure que c'est bien ce qu'il s'est produit, je ne sais pas comment c'est possible, mais j'y étais. " disais-je en relançant la conversation.
- " Si tout ceci s'est bien passé, comment se fait-il que le docteur Ralf soit toujours en vie ? " demanda Tony.
- " Malheureusement j'en ai aucune idée ... " ajoutais-je.

Les lumières du laboratoires se rallumaient tandis que la machine s'éteignait. Le groupe prit la direction de la porte afin de continuer à avancer dans les salles suivantes.
Une fois dans la salle principale, la porte suivante s'ouvrit comme les précédentes. En s'approchant, nous pouvions apercevoir que les murs étaient d'énormes vitres sans teint, l'éclairage provenait seulement d'un spot au plafond illuminant les taches de sang colorant le sol poussiéreux.

- " Putain ! Regardez çà ! " commença Tony en montrant du doigt le fond de la salle.
- " Mon dieu ! C'est dégueulasse ! " hurla Jess.

En effet, deux cadavres humains gisaient contre le mur.
En pénétrant dans la pièce, la porte se ferma, nous étions enfermés.

- " Pourquoi doit-on suivre ses règles? Je l'emmerde ce vieux fou. " commença Tony.
- " Que veux-tu faire d'autres ? Nous n'avons pas le choix pour le moment... " ajoutais-je.
- " Mais pourquoi fait-il ça ? " répondit Jess.

Avant même que quiconque puisse répondre, une des trois vitres sans teint laissait apparaître ce qu'elle camouflait.

- " Je pense que je peux me présenter à présent, je suis le docteur Heinrich Ralf... Professeur et scientifique allemand du troisième Reich, décédé le 15 Juin 1944 part la main d'un camarade. " expliqua le docteur.
- " Comment se fait-il que vous soyez toujours là ? " demanda Tony.
- " Dieu m'a choisit, mes caractéristiques physiques concordaient avec mon expérience... Regardez donc par ici. " dit-il en montrant une des deux vitres restantes.

Elle laissait apparaître le corps complètement métamorphosé de John, il était agrippé au mur en nous regardant, de la bave ensanglantée coulait le long de son menton.

- " Malheureusement , voilà l'exemple même d'un corrompu. Dieu ne l'a pas créé pour résister aux gaz " 115 ", seuls quelques élus peuvent en tirer partie... A présent, je dois me débarrasser de cet être. " continua-t-il en enclenchant un interrupteur à ses côtés.

La salle où se trouvait John se mit à prendre feu de toute part, son cri grinçait dans nos oreilles... Il se plaqua contre la vitre, essayant à tout prix de la briser,mais sa peau fondait sur la paroi brûlante... Une fois de plus, nous étions incapable de faire quoi que ce soit pour le sortir de là...
Son corps avait disparu dans les flammes incandescentes.

- " Pensez-vous que notre Seigneur vous a élu ? Seul le destin nous le dira... " reprit Ralf avant de quitter la pièce.

- " Putain! Enfoiré! Tu as tué John pour satisfaire tes envies! Je vais te buter ! " hurlait Tony à plein poumons.

La dernière vitre s'abaissa dans le sol dévoilant une porte avec une inscription marquée au sang : Ayez la Foi...
_________________


Revenir en haut
MSN
Link
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 127
Localisation: Rennes
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 25 Fév - 12:30 (2011)    Sujet du message: Ma fiction Répondre en citant

Chapitre 24 : Tester n'est pas jouer


- " Que devons nous faire à présent ? John nous a quitté... Ne devrions nous pas tout faire pour quitter cet endroit ? " demanda Tony.
- " Pour le moment, contentons nous de suivre les salles, nous n'avons pas d'autres choix et tu le sais bien... " répondis-je.
- " Je veux pas finir comme John ni devenir un espèce de zombie sans raison d'être ... snif... " ajouta Jess.

J'ouvrai la porte prudemment, pour éviter la moindre surprise. Tony tenait fermement sa lame entre ses doigts, Jess restait à l'écart. Les seules choses qui me préoccupaient à présent étaient de tous sortir sains et saufs de cette histoires et de découvrir la vérité sur ce bâtiment. L'obscurité envahissait la pièce, la seule luminosité provenait de vitraux muraux. Les murs étaient emplis de tableaux et tout autre formes d'arts, le sol était dépourvu de mobilier. En face de nous s'élevait une énorme statue représentant le Christ sur sa croix.

- " Dean... Tony... Jess... Vous avez surmontez énormément d'épreuves jusqu'ici, non sans mal... " commença une voix familière.
- " Cette voix ! " s'alerta Tony.

Cette voix me paraissait familière également. La personne apparût de derrière la statue. cela faisais plusieurs minutes que je refusais d'y croire... Mes idées s'emmêlaient dans ma tête...

- " Samantha ! Que fais-tu ici ? " hurla Tony.
- " Tais-toi futile humain ! " reprit-elle sèchement.
- " Sam... Je ne peux.... Pourquoi Sam ? " rétorquais-je.
- " Je n'ai aucunement l'intention de répondre à vos questions... Sachez seulement que la Sam que vous connaissiez n'est plus. " répondit-elle calmement.
- " Mais Sam... Tu as toujours porté une forte attention à notre amitié... Je ne comprends vraiment pas pourquoi nous faire ça... Seulement pour te divertir avec ce vieux taré..." répliquais-je.
- " FERMES-LA ! " cria-t-elle en levant le bras vers nous.

Mes jambes s'affaiblissaient, je mis un genoux à terre suivit par mes camarades. Toutes nos forces se dissipaient, je ne pouvait plus faire le moindre geste.

- " Qu'as tu osé dire sur mon père ? C'est loin d'être un taré ! C'est le plus grand génie que ce monde est connu ! C'est le seul à avoir concrétiser le rêves des hommes, ce gaz apporte immortalité et améliore nos capacités physiques et mentales aux personnes élues par le Seigneur Tout Puissant. Les soldats de la Waffen-SS ont essayé de s'en emparer par tout les moyens possible et imaginable, sans aboutir. " raconta-t-elle.
- " Pourquoi t'es tu dissimulés dans la population ? Dans notre amitié ? ... " questionnais-je.
- " Les descendants des SS cherchaient à tout prix de me capturer, je suis le sujet Alpha. Je porte en moi la souche virale du gaz, pour recréer la molécule "115", mon sang en est la source. Me faire passer pour une écolière banale, sans histoires, le plan était ainsi fondé. " continuait-elle en s'approchant doucement de nous.
- " Espèce de salope, je vais te crever pour ce que tu as fait à John et Matt ! " lui promettait Tony.
- " Hahahahahaha ! Ils n'étaient pas digne de porter en eux la puissance de notre Seigneur. Le Nouveau Monde ne pourra comporter les faibles, ainsi est planifié les desseins de noter Seigneur. Seuls l'un d'entre vous à la possibilité de s'élever au dessus des humains. D'après vous, qui sera digne de la confiance de Dieu ? " rétorqua-t-elle.
- " Le Nouveau Monde ? Ce n'est pas à vous de décider du sort de l'humanité ! Vous vous prenez pour Dieu, vous n'agissez aucunement en son nom ! " répondit Jess.
- " Petite effrontée ! Tu n'as aucune idée des motivations qui poussent ma famille à recréer ce monde, cela fait déjà plus d'une cinquantaine d'années que je suit les desseins de mon père. J'ai enfin réussi à le ramener à la vie et rien au monde ne pourra l'arrêter à présent. Le gaz a subit une mutation dans ses tissus, il est bien plus fort que je ne pourrais l'être, mais son enveloppe corporelle est trop faible... Elle ne supporte pas la puissance de son âme. C'est pourquoi je devais trouver le corps le plus approprié. " expliqua-t-elle.
- " Putain ! Ce qu'il veut c'est prendre le corps de l'un d'entre nous ! C'est pour ça que l'on doit se plier à ce petit jeu... Tout ceci n'est qu'un test, ce que vous voulez c'est voir lequel d'entre nous sera le plus apte à contenir son âme. " énonça Tony.
- " En voilà un qui possède une lucidité exceptionnelle, c'est bien ça. Vous n'avez pas d'issues possible, l'un deviendra mon père, les autres périront. A présent, je dois vous laissez et ... " dit-elle avant que je ne l'interrompe.
- " Sam... Attends... Je dois te dire quelque chose... " chuchotais-je.
- " Que veux-tu ? Tu veux m'implorer pitoyable humain " répondit-elle en rigolant.
- " Je... Prends mon corps... Et laisses mes amis partir de ce manoir... " demandais-je sûr de moi.
- " Pourquoi ferais-tu un tel sacrifice ? " dit-elle.
- " Je... Je t'ai laissé partir une fois... Je ne referais pas l'erreur une seconde fois... Je ne peux continuer à vivre ne te sachant pas à mes côtés... Je suis prêt à perdre mon âme pour que mon corps se trouve près de toi continuellement... Je t'aime... Je t'ai toujours aimé... " soufflais-je.
- " ESPECE DE PETIT..." hurlait-elle avant de s'arrêter brusquement.

Soudain, sa voix reprit son timbre que j'adorais tant.

- " Dean... "
_________________


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:43 (2017)    Sujet du message: Ma fiction

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Divers -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com